Catégories
Actualités

Derniers rapports Covid-19 de Santé Public France

Symptômes de Covid avant d'entrer dans un magasin

Le rapport Covid-19 de dimanche de Santé Public France a montré que le pays avait eu 12 décès à l'hôpital au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de personnes décédées à 31 585. Il y a eu 10 569 nouveaux cas de contamination en 24 heures.

Le nombre de décès dans les Ehpads (maisons de soins) et les centres médico-sociaux a atteint 10 528, la prochaine mise à jour étant prévue aujourd'hui. Le nombre total de décès dans les hôpitaux est de 20 725 (+12 dans les 24 heures jusqu'à dimanche).

La France a vu 3 894 personnes nouvellement hospitalisées la semaine dernière, dont 593 cas graves en réanimation. Le taux de positivité du test se stabilise à 5,7%.

En examinant la situation pandémique par département, 89 départements sont actuellement en situation de «vulnérabilité»:

Haut niveau: 46 départements (Martinique, Guadeloupe (dont Saint Martin et Saint Barthélémy), Ain, Alpes-Maritimes, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Côte d'Or, Corse du Sud, Essonne, Gard, Gironde, Guyane, Haute Corse, Haute-Garonne, Haute-Marne, Hauts-de Seine, Hérault, Indre et Loire, Loiret, Ille-et-Vilaine, Isère, Landes, Loire, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Marne, Meurthe et Moselle , Nord, Paris, Pas de Calais, Puy de Dôme, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales, Rhône, Sarthe, Seine et Marne, Seine-Saint-Denis, Tarn, Tarn-et-Garonne, Val-de-Marne, Val d ' Oise, Var, Vaucluse, Vienne, Yvelines)

Niveau modéré: 46 départements (Aisne, Allier, Ardèche, Ardennes, Ariège, Alpes de Haute Provence, Aube, Aude, Calvados, Cantal, Charente, Corrèze, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure, Eure-et-Loir, Gers, Haut-Rhin, Hautes Alpes, Haute Loire, Hautes Pyrénées Haute-Savoie, Haute Vienne, Loir et Cher, Lot, Lot et Garonne, Lozère, Mayenne, Mayotte, Meuse, Moselle, Morbihan, Oise, Réunion, Saône et Loire, Savoie , Seine Maritime, Somme, Territoire de Belfort, Vosges, Yonne)

Par région: l'Ile-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et la région Grand Est représentent 70% des patients en réanimation.

La France compte actuellement 1 045 «grappes» d'épidémies actives, dont 40 nouvelles et 171 à Ehpads. Les autorités françaises définissent un cluster comme lorsqu'il y a au moins trois cas confirmés ou suspects de contamination par Covid-19, sur une période de sept jours et que ces personnes appartiennent à la même communauté ou ont participé au même rassemblement, qu'elles se connaissent. ou pas.

Les règles de Covid-19 assouplies dans les crèches

Les règles concernant les cas de contact avec un élève porteur du Covid-19 seront assouplies dans les écoles maternelles et élémentaires françaises, a indiqué le ministère de l'Éducation nationale. Si un enfant est testé positif, sa classe pourra «continuer à fonctionner normalement pour les autres élèves, qui ne sont plus considérés comme des cas de contact», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Jusqu'à présent, si un élève était considéré comme un cas de contact, il ne pouvait retourner à l'école que si les résultats d'un test effectué sept jours après le dernier contact avec le cas confirmé étaient négatifs.

Il y a cependant une mise en garde à la nouvelle décision: «Le système d'identification des cas de contact, leur isolement éventuel, la fermeture éventuelle de classes et même d'écoles entières sera appliqué lorsqu'il y aura au moins trois cas confirmés dans la même classe provenant de familles différentes . »

De plus, un enseignant de maternelle ou d'école primaire qui portait un masque, mais qui a été en contact avec un élève non masqué et positif à Covid-19, ne sera plus considéré comme un cas de contact et ne sera plus invité à le faire. s'isoler, a déclaré le ministère.

L'assouplissement des mesures vise à réduire le nombre de fermetures de classes en raison de Covid-19. Selon les derniers chiffres officiels, 89 écoles sont actuellement fermées en France en raison de cas de contamination par coronavirus (sur un total de 61 500).

Autres restrictions autour de Lyon

Le port de masques, déjà obligatoire à Lyon et à Villeurbanne (Rhône), sera également obligatoire dans une dizaine d'autres villes de la région lyonnaise, comme Bron et Villefranche-sur-Saône.

Pendant ce temps, une «jauge» d’autorisation pour les grands rassemblements sera abaissée de 5 000 à 1 000 personnes, ce qui a provoqué la colère des professionnels de l’événementiel. «Pourquoi l'appliquons-nous alors que dans le même temps vous avez des centres commerciaux partout en France qui peuvent accueillir 5 000, 10 000 voire 100 000 personnes par jour?» Anne-Marie Baezner, directrice des sites GL Events, a déclaré francetvinfo.

La première victime de la nouvelle mesure est la Foire de Lyon, qui devait démarrer le 8 octobre – elle a déjà été annulée. Les bars et les restaurants, cependant, n'auront pas à fermer tôt, mais avec un maximum de dix personnes à chaque table.

A Ehpads, les visites seront limitées à deux personnes par semaine et par résident.

L'Italie impose des tests aux visiteurs français

L'Italie impose un test Covid-19 aux voyageurs en provenance de plusieurs régions françaises, à savoir l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie.

Les visiteurs de ces régions devront présenter un test moléculaire ou antigénique, réalisé 72 heures avant l'arrivée avec des résultats négatifs. A défaut, ils devront se soumettre à un test à l'aéroport, au port ou au poste frontière.

Bannière Moneycorp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *