Catégories
Actualités

Ma vie française ™ – Ma Vie Française®

Au début, j’ai insisté sur le fait que j’avais de bonnes raisons de choisir ‘The Rain Watcher’ même si je n’avais intentionnellement lu aucun commentaire, à savoir;

1. L’auteur est Tatiana de Rosnay (connue pour Sarah’s Key)

2. Un grand titre «The Rain Watcher» que j’ai trouvé poétique

3. Le sujet et les thèmes: Une réunion de famille franco-américaine à Paris, les inondations, l'amour des arbres, une réunion de famille et des secrets à révéler.

Cependant, j'ai fait remarquer qu'au final, je ne pensais pas que le livre avait tenu ces promesses. Comment?

Discussion stimulante

J'avais ajouté trois questions dans la section «chat» de l'événement de zoom, afin de susciter une éventuelle discussion.
– Chaque membre de la famille a un secret qui se révèle tout au long de l'histoire. Quels sont ces secrets? Pensez-vous que les secrets devraient être révélés dans les mêmes circonstances?
– Linden: pensez-vous que son «coming out» aurait été différent dans une famille américaine / australienne / anglaise?
– Avez-vous trouvé les descriptions de la crue de la Seine réalistes?
– L'homme invisible du livre, Paul. Qu'est-ce qu'on apprend sur lui? Que pensez-vous de l'exposer à travers les lettres?

Impressions des membres

Les membres présents ont donné leurs impressions sur «The Rain Watcher»:
1. Élisabeth dit qu'elle a enseigné un cours sur les livres et les films français et qu'elle avait la clé de Sarah dans son programme. Elle a trouvé ce livre «The Rain Watcher» intéressant pour ses thèmes mais moyen et pas parfait et qu'il y avait trop de couches.
2. Sherrie suit actuellement des cours de français et en tant qu'étudiante de langue et de culture françaises, elle était très intéressée mais a convenu que l'histoire était décevante et que ce n'était pas de la grande littérature.
3. Amy apprécié quelques trucs, comme marcher dans les rues de Paris avec Linden car la France lui manque beaucoup. En outre, elle est une «personne de l’arbre». C'était une lecture rapide.
4. Susan a trouvé le livre correct et, en tant que francophile, elle a également apprécié la description parisienne des rues et du cadre, s'imaginant dans tous les différents endroits décrits. Cependant, elle a trouvé la plupart des éléments de l'histoire exagérés, non crédibles.
5. Beverly a lu plusieurs livres de Tatiana de Rosnay et depuis qu'elle est jardinière et arboricole, elle a apprécié les rôles joués par la nature. Elle pensait que le livre avait une dynamique intéressante.
6. Jeanne est un «nouveau» francophile et l’a comparé à Sarah’s Key en termes de drame.
7. Judy a apprécié le livre malgré ses défauts (elle ne pouvait obtenir que la version audio, c'était donc une première et différente expérience où elle a essayé de ne pas prêter attention à la voix du narrateur) et elle a particulièrement aimé la description des arbres.

Une heure de discussion animée et des perspectives variées

Au cours de la discussion non-stop d'une heure, nous avons fait de nombreuses remarques:
D'une certaine manière, et au regard de la situation actuelle, nous avons trouvé le livre assez prémonitoire:
– les médecins débordés,
– le transfert d'un hôpital à un autre en raison des pluies torrentielles et des inondations,
– l'impossibilité d'anticiper la tournure des événements et de quitter Paris,
– la famille coincée à Paris, tout cela ressemble à du déjà vu en ce moment.

Nous avons également examiné les noms, qui semblaient faux pour certains (pourraient être ceux des protagonistes du feuilleton) mais qui n'avaient pas été choisis accidentellement. Tout avait un but et un sens.

Nous avons trouvé qu'il y avait beaucoup d'insuffisances et de situations improbables.
– Le secret de Telia par exemple, comment sa famille pouvait-elle ne pas savoir qu’elle avait passé six mois dans le coma? Comment pourrait-elle chercher les photos de ses amis sur Facebook en 2004?
– De plus, il y avait plus à attendre de la découverte de la boîte dans l'arbre à la fin et il manquait un sentiment de fermeture.
– Nous avons convenu que la relation entre père et fils aurait dû être développée plus en profondeur.
– On s'est aussi demandé ce que l'arrivée inattendue de Colin, Mistral et enfin Sacha aurait pu apporter au récit.
-En même temps, nous avons découvert que les secrets eux-mêmes étaient sanglants ou conventionnels et attendus,
– le hachage de la tête,
– l’horrible meurtre de Susanne,
– la défenestration de la tante, et
– Linden sort et
– le retour de la mère d’un jeune amoureux.

The Rain Watcher: film ou série de feuilletons?

Nous ne pouvions certainement pas imaginer un film fait de cette histoire, ce serait probablement mieux en tant qu'épisodes d'une série Netflix!

Pour conclure, il était évident que le livre n'était pas un si mauvais choix car il y avait beaucoup de choses à dire de ses silences, ses défauts et son grand potentiel.

Nous avons particulièrement aimé le tour de Paris et la description précise des arbres et de leur importance.

Un hommage à une personne spéciale

Je voudrais à cette occasion rendre hommage à Alisa Bearov Landrum, décédé au début de juin. Alisa était une membre très active et passionnée, qui avait assisté à une réunion de club de lecture en face à face à Paris et était devenue une amie pour beaucoup d'entre nous, et dont le dernier message pour MyFrenchLife était quand j'ai fait la suggestion pour ce livre, elle a écrit:

il y a tellement de mauvaises critiques sur Goodreads que ça me donne envie de le lire!


Avez-vous lu «The Rain Watcher»? Êtes-vous d'accord avec notre commentaire? Laissez vos commentaires ci-dessous.


Vous aussi pouvez rejoindre notre MyFrenchLife Private Community Group et notre Bookclub sur Facebook et / ou notre groupe Goodreads pour de futures discussions. Nous lisons actuellement Les Années – Les Années d'Annie Ernaux – venez nous rejoindre – envoyez-nous une note dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *