Catégories
Actualités

Michael Lonsdale, le méchant de Bond Hugo Drax dans Moonraker, décède à 89 ans | Film

Michael Lonsdale, l'acteur franco-britannique dont le rôle le plus connu était le méchant Drax dans Moonraker mais qui est également apparu dans une série de films de réalisateurs d'auteurs tels que François Truffaut, Jacques Rivette et Alain Resnais, est décédé à l'âge de 89 ans. L'agent de Lonsdale, Olivier Loiseau, a confirmé à l'Agence France-Presse que l'acteur était décédé chez lui à Paris.

Producteurs d'obligations Barbara Broccoli et Michael G Wilson dit dans un communiqué: «C'était un acteur extraordinairement talentueux et un ami très cher. Nos pensées vont à sa famille et à ses amis en cette triste période.

Né en 1931 d'un officier militaire britannique et de sa femme franco-irlandaise, Lonsdale et sa famille ont passé les années de la Seconde Guerre mondiale au Maroc sous contrôle français, avant de s'installer à Paris en 1947. Espérant à l'origine être peintre, Lonsdale a étudié le théâtre avec Tania Balachova, et a commencé à se produire dans les années 1950.

Creepy… Lonsdale en tant que méchant Drax dans Moonraker.
Creepy… Lonsdale en tant que méchant Drax dans Moonraker. Photographie: Allstar / Sportsphoto / Collection Cinetext

Ses capacités bilingues lui ont permis de jouer des rôles dans des films francophones et anglophones: parmi les premiers rôles figuraient un prêtre dans l’adaptation d’Orson Welles de The Trial (1962) et le membre de la résistance Jacques Debû-Bridel dans Is Paris Burning de René Clément? (1963). En 1968, il réalise une percée avec deux films de Truffaut: The Bride Wore Black et Stolen Kisses. Dans le premier, il incarne l’un des hommes tués par Jeanne Moreau pour se venger de la mort de son mari, et dans le second un propriétaire de magasin de chaussures dont l’épouse Antoine Doinel tombe amoureux.

Lonsdale a ensuite fait des incursions dans le cinéma anglo-américain grand public, jouant l'enquêteur sur les traces du tueur à gages d'Edward Fox dans The Day of the Jackal (1973), et en 1979 le terrifiant Hugo Drax dans le blockbuster Bond Moonraker, aux côtés de Roger Moore.

Gagnant du César… Lonsdale, à droite, avec Lambert Wilson dans Of Gods and Men.
Gagnant du César… Lonsdale, à droite, avec Lambert Wilson dans Of Gods and Men.

Son apparence et sa voix distinctives lui ont permis de jouer dans une grande variété de rôles, y compris un masochiste dans Le fantôme de la liberté de Luis Buñuel (1974), l'attaché d'ambassade Anton Grigoriev dans la série télévisée Smiley's People de 1982 et un diplomate français dans le drame Merchant Ivory. Les vestiges du jour (1993).

Lonsdale était un catholique fervent, ayant été baptisé à 22 ans et ayant rejoint le mouvement de Renouveau Charismatique dans les années 1980. Il a continué à jouer une série de figures religieuses, y compris l'abbé dans l'adaptation réussie de Le nom de la rose d'Umberto Eco (1986) et un moine trappiste dans Of Gods and Men (2010), pour lequel Lonsdale a remporté un meilleur soutien. acteur César.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *