Catégories
Actualités

Rapport mondial: les cas de Covid dépassent les 30 millions dans le monde alors que Biden propose une vérification de la réalité des vaccins | épidémie de Coronavirus

Le nombre de cas de coronavirus dans le monde a dépassé les 30 millions vendredi, selon le tracker de l'Université Johns Hopkins, alors que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré que le nombre de cas quotidiens augmentait à un «rythme alarmant» en Europe.

Le bilan mondial des morts s'élève à 943 203 personnes et devrait dépasser le million d'ici le 1er octobre.

Les États-Unis représentent plus de 22% des cas mondiaux, soit 6,67 millions, et près de 200 000 décès. Le candidat démocrate à la présidentielle, Joe Biden, a de nouveau critiqué la gestion de la pandémie par le président Trump comme étant «proche du criminel», en particulier la minimisation supposée intentionnelle de la gravité du virus par Trump.

Biden a également remis en question les affirmations de Trump sur un vaccin: «Je ne fais pas confiance au président pour les vaccins», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il faisait confiance au Dr Anthony Fauci, le principal expert américain en maladies infectieuses mis à l'écart par Trump.

«Si Fauci dit qu'un vaccin est sûr, je prendrais le vaccin. Nous devons écouter les scientifiques, pas le président », a déclaré Biden.

Environ un Américain sur 50 est infecté et un sur 1 600 est décédé depuis le début de la pandémie.

Des rapports sont apparus jeudi soir selon lesquels des conseils sur les nouveaux tests de coronavirus publiés le mois dernier sur le site Web des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis n'avaient pas été rédigés par les scientifiques de l'agence et avaient été publiés malgré leurs objections. Le New York Times a rapporté l'histoire, citant des personnes familières avec le sujet et des documents internes.

Les directives indiquaient qu'il n'était pas nécessaire de tester les personnes ne présentant aucun symptôme de Covid-19, même si elles avaient été exposées au virus. La position précédente de l'agence recommandait de tester toutes les personnes qui avaient des contacts étroits avec toute personne diagnostiquée avec Covid-19. Le renversement a choqué les médecins et les politiciens et a suscité des accusations d'ingérence politique.

Pendant ce temps, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre les «taux de transmission alarmants» du Covid-19 à travers l'Europe et a mis en garde les pays contre le raccourcissement des périodes de quarantaine. L'OMS a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en septembre « devrait servir de signal d'alarme pour nous tous ».

France a confirmé un nouveau record de 24 heures jeudi soir, enregistrant 10593 nouveaux cas confirmés de coronavirus au cours des dernières 24 heures et portant le nombre cumulé à 415481. Le record précédent était de 10 561 nouveaux cas par jour, enregistré le 12 septembre. La forte augmentation est le résultat d'un taux d'infection plus élevé, mais aussi d'une augmentation massive des tests, a rapporté Reuters.

Des mesures supplémentaires pour enrayer l'épidémie dans les villes de Lyon et de Nice ont été annoncées jeudi par le ministre de la Santé, s'ajoutant aux trois autres régions déjà qualifiées de «zones rouges» virales.

Israël se prépare à entrer vendredi dans un deuxième verrouillage national du coronavirus, devenant ainsi le premier pays à réintégrer les restrictions nationales. Le verrouillage impopulaire devrait durer au moins trois semaines, renversant une période normalement festive remplie de fêtes juives.

Pendant ce temps, le chinois La ville de Wuhan, point zéro de l'épidémie de coronavirus, rouvre les vols internationaux, mettant fin à un moratoire de huit mois. La Chine a arrêté les vols internationaux en mars alors que Covid-19 a balayé le monde, mais a maintenant largement maîtrisé la maladie chez lui grâce à des restrictions de voyage, des tests et des verrouillages.

La Chine a signalé 32 nouveaux cas de Covid-19 jeudi, marquant la plus forte augmentation quotidienne en plus d'un mois et en forte hausse par rapport aux neuf cas signalés un jour plus tôt, a annoncé vendredi les autorités sanitaires chinoises. La Commission nationale de la santé a déclaré dans un communiqué que tous les nouveaux cas étaient des infections importées parmi les voyageurs de retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *