Catégories
Actualités

Un couple trouve un demandeur d'asile caché dans son porte-vélos

Un couple trouve un demandeur d'asile caché dans son porte-vélos après avoir entendu des bruits étranges derrière eux alors qu'il rentrait en Angleterre depuis la France

  • John et Debbie Marriott ont pris le ferry à Calais après un voyage de deux semaines en camping-car
  • Ils ont plaisanté sur les bruits mystérieux derrière eux pendant deux heures de route pour rentrer chez eux
  • Un jeune Soudanais qui prétendait avoir 15 ans est sorti d'une bâche couvrant ses vélos
  • L'incident s'est produit lundi lorsque le ministre de l'Intérieur Priti Patel s'est rendu à Douvres

Un couple qui est rentré en voiture en Angleterre depuis la France a été étonné de trouver un demandeur d'asile caché dans son porte-vélos.

John et Debbie Marriott ont passé deux semaines en vacances dans leur camping-car avant de prendre le ferry à Calais.

Près de chez eux à Worthing, dans le West Sussex, le couple a plaisanté sur les bruits mystérieux derrière eux.

Mais lorsqu'ils se sont arrêtés chez eux, ils ont été étonnés de voir un bras sortir de la bâche recouvrant leurs deux vélos.

John et Debbie Marriott ont passé deux semaines en vacances dans leur camping-car avant de prendre le ferry à Calais

John et Debbie Marriott ont passé deux semaines en vacances dans leur camping-car avant de prendre le ferry à Calais

Un jeune Soudanais qui prétendait avoir 15 ans – même s'il avait l'air plus âgé – est sorti après avoir passé six heures coincé à l'intérieur. La police l'a récupéré de la propriété.

L'incident s'est produit lundi, alors que le ministre de l'Intérieur, Priti Patel, patrouillait dans la Manche avec la Royal Navy et jurait d'arrêter les canots pleins de migrants affluent de France.

L'ancien policier M. Marriott, 59 ans, a déclaré qu'ils étaient arrivés à Calais pour leur ferry de 15 h 45 et qu'ils étaient allés dans un supermarché pour acheter un déjeuner.

«Lorsque nous sommes arrivés là-bas, nous avons vu deux hommes parler au téléphone.

«Ils traînaient juste autour du parking du camping-car, donc ils se sont vraiment démarqués. Quand nous sommes revenus, il y en avait un qui se tenait à l'arrière de notre fourgon, accroché à nos vélos, qui étaient recouverts d'une bâche.

«J'ai vérifié que les vélos étaient là et le camping-car était rempli et tout semblait y être. Je ne sais toujours pas comment je ne l’ai pas vu.

Un jeune Soudanais qui prétendait avoir 15 ans - même s'il avait l'air plus âgé - est sorti après avoir passé six heures coincé à l'intérieur. La police l'a récupéré de la propriété

Un jeune Soudanais qui prétendait avoir 15 ans – même s'il avait l'air plus âgé – est sorti après avoir passé six heures coincé à l'intérieur. La police l'a récupéré de la propriété

«Il n’y avait aucun contrôle à notre retour au Royaume-Uni et nous sommes simplement sortis du ferry.»

Au cours des deux heures de route jusqu'à Worthing, le couple a entendu des «coups répétés», mais il a expliqué que leurs affaires avaient été délogées.

Mme Marriott a déclaré: «Des contrôles supplémentaires doivent être effectués. Ce n’est pas sûr.

«Cela ne vaut pas la peine de penser à ce que cela aurait été de trouver un cadavre là-bas à la place. Le problème s’aggrave. »

Hier, au moins 11 migrants ont ignoré les avertissements d'orage et ont traversé la Manche en dériveur depuis la France. Le groupe a été intercepté par la police et les agents des forces frontalières à Douvres.

Plus de 900 personnes sont arrivées ces dix derniers jours. Jusqu'à présent cette année, 4 500 ont traversé illégalement la Manche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *