Catégories
Actualités

Un nombre record de migrants arrivent au Royaume-Uni le jour où Priti Patel annonce une nouvelle approche pour faire face aux traversées de la Manche

Un nouveau record quotidien a été établi pour le nombre de migrants à atteindre le Royaume-Uni après avoir traversé illégalement la Manche, selon des chiffres publiés ce matin.

Dimanche, au moins 180 personnes ont fait le voyage dangereux – le même jour, Priti Patel a annoncé une «nouvelle approche opérationnelle» pour faire face aux traversées de petits bateaux.

Le ministre britannique de l'Intérieur et le nouveau ministre français de l'Intérieur, Gerald Darmanin, ont convenu de créer une nouvelle unité de partage des renseignements, ont annoncé les deux politiciens ce week-end.


Les quelque 180 personnes qui ont atteint le Royaume-Uni dimanche faisaient partie des 380 migrants qui ont tenté de traverser la Manche ce jour-là, a annoncé lundi le ministère de l'Intérieur.

Plus de 200 personnes ont été interceptées par les autorités françaises et empêchées d'atteindre le Royaume-Uni.

Alors qu'une vaste opération de recherche et de sauvetage a été lancée en Manche pour faire face à «un certain nombre d'incidents» au large des côtes britanniques, Mme Patel était à Calais pour s'entretenir avec son homologue français nouvellement nommé.

Elle a salué l'accord – dont tous les détails n'ont pas encore été rendus publics – comme une « nouvelle approche opérationnelle ».

Cela survient alors que le nombre de migrants essayant de rendre la traversée perfide a augmenté pendant le verrouillage, certains prenant le voyage en kayak et même en pataugeoire.

Les ajouts de dimanche portent à plus de 2 500 le nombre total de migrants qui ont réussi à traverser la Manche vers le Royaume-Uni cette année.

Mme Patel et M. Darmanin ont souligné leur « engagement commun à restituer des bateaux dans la Manche à la France, plutôt que de leur permettre d'atteindre le Royaume-Uni » alors qu'ils signaient pour la nouvelle unité de renseignement dimanche.

Critiquant cette décision, Care4Calais, un organisme de bienfaisance pour les réfugiés, a déclaré: «Ils veulent montrer qu'ils peuvent éradiquer le« problème »des migrants dans la région. Mais ce sont des gens, pas un «problème», et les circonstances désastreuses qui les ont amenés ici sont bien pires que tout inconvénient politique. »

Annonçant dimanche le nouvel accord, Mme Patel a déclaré: «Malgré toutes les mesures prises par les forces de l'ordre à ce jour – intercepter les bateaux, procéder à des arrestations, renvoyer des personnes en France et mettre les criminels derrière les barreaux – les chiffres continuent d'augmenter.

«Cela ne peut tout simplement pas continuer. Aujourd'hui, j'ai signé un accord avec les Français pour créer une cellule de renseignement commune qui réprimera les gangs derrière cette vile opération de trafic de personnes et j'ai fait comprendre à mon homologue français la nécessité d'arrêter ces passages illégaux au profit de nos deux pays. .

Il n'est pas clair si le nouvel accord comprend des mesures pour renvoyer en France les migrants ramassés dans les eaux britanniques.

Reportage supplémentaire par Press Association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *